Simu tutti di qualchi locu. Eiu, so di a CANAGHJA

Messe à Canaghja -


Rédigé le Dimanche 4 Février 2018 à 22:04 | Lu 196 fois | 0 commentaire(s)

célébration de la Lumière
chandeleur


 

Fête de la lumière, présentation du Seigneur au temple

 Voilà une cérémonie qui avait toute sa résonance en ce dimanche 4 février en la chapelle du Sacré-Coeur de Jésus à Canaghja sur la commune de Campile. En effet, la très belle statue de l'Enfant Jésus fut pour l'occasion exposée et honorée au cours de la messe célébrée par le père Prescelti Jean-Marie. Il distribua de fait à chacun des membres présents une très jolie image de cette même statue ornée d'une prière de Saint Cyrille dont le texte datant du début du 17ième siècle rappelle la confiance dans l'intercession à Dieu. La quarantaine de personnes présentes a pu ainsi suivre cette belle cérémonie de la liturgie de la lumière, chacun allumant au début de celle-ci un cierge en entonnant le cantique de Syméon (Luc 2, 29-32). Une célébration d'autant plus symbolique qu' en levant les yeux au-dessus de l'autel on pouvait apercevoir le magnifique tableau de cette scène historique. Scène capitale, puisque c'est au cours de celle-ci que le vieillard Syméon annonce au monde que le fils de la Vierge Marie est le Maître et la Lumière qui portera la révélation aux païens. Sur ce tableau on peut voir trois générations réunis au temple de Jérusalem: un jeune couple avec un enfant et deux personnes âgées qui les accueillent et prophétisent sur son avenir. Cette histoire inspirant de nombreux peintres évoque une Eglise où les jeunes comme les anciens trouvent leur place, car ensemble ils sont le corps du Christ.

Malgré le froid en cette journée hivernale, les fidèles présents ont entonné joyeusement des chants à Marie au cours de la procession à travers le hameau.

Ensuite, la communauté présente s'est retrouvée comme de coutume chez Danièle et Etienne Corallini pour partager en toute amitié, une bonne boisson chaude et quelques délicieuses pâtisseries maisons.

Un grand merci à tous les bénévoles qui pour la circonstance ont œuvré pour rendre dignité et beauté à cette célébration.




Nouveau commentaire :

Les commentaires sont d'ordre publics. Ils ne doivent en aucun cas porter atteinte aux personnes directement ou indirectement sous peine de poursuites. Ils doivent avoir un caractère social constructif. Les commentaires aident à l'échange et à maintenir une relation humaine de qualité.
Les commentaires ne respectant pas ces simples règles de bon comportement seront systématiquement effacés.