Simu tutti di qualchi locu. Eiu, so di a CANAGHJA

COMMUNAUTE DE COMMUNES ...A QUEL PRIX!


Rédigé le Jeudi 14 Août 2014 à 19:15 | Lu 295 fois | 0 commentaire(s)

Question de communauté de communes!


Le maire de Campile se fache!

Le maire se fâche !

...et la population le soutient, preuve en est le nombre de campilais présents à la réunion d'information organisée par le Maire et conseiller général du canton  Jean-Marie Vecchioni en présence du conseil municipal  ce mercredi 13 août 2014.
les raisons : la communauté de communes Marana-Golo ne répond pas aux attentes et à la finalité pour laquelle elle a été créée, pire elle alourdit considérablement la fiscalité locale des communes rurales de montagne sans avoir en retour des investissements d’intérêts majeurs pour un développement durable. Un avis également partagé par les communes de Crociccia, Ortiporio, Penta-Acquatella, Prunelli de Casaconi.
La solution : la sortie de cette inter-communalité, actée d'ailleurs par son conseil d'administration et le projet de la création d'une nouvelle communauté de communes plus proche des réalités géographiques, économiques et sociales regroupant Bisinchi et Volpajola aux cinq précédentes est renvoyé au calendes grecques sous prétexte de nouvelles perspectives gouvernementales dans le cadre d'un programme de réforme territoriale aux horizons 2018. De fait, le préfet ne signe pas ce projet...
La presse du 14 aout 2014 relate avec détails cette affaire, devenue au fil du temps un imbroglio administratif dont on comprend facilement que le dindon de la farce sera le contribuable des communes les plus pauvres ! ...aux profits de qui ?...facile à deviner.
Et ça c'est devenu inacceptable...C'est pourquoi la démission du conseil municipal est imminente pour réagir, et faire réagir, une décision radicale déjà soutenue par l'association des maires de Haute-Corse. La création d'une prochaine association de contribuables des communes du rural de l'Altu-casaconi sera un des leviers de pression pour rendre raison à des coupeurs de territoires sans âme ignorants de la vie des villages de l'intérieur !...et dire que ceux sont les mêmes qui osent parler du développement du rural !...Gouverner c'est prévoir ! Osons croire aujourd'hui que raison sera donnée à ceux qui vivent le quotidien des territoires ruraux car l'heure pour Campile n'est plus aux verbes endormeurs, si beaux soient-ils, mais aux actes.



Nouveau commentaire :

Les commentaires sont d'ordre publics. Ils ne doivent en aucun cas porter atteinte aux personnes directement ou indirectement sous peine de poursuites. Ils doivent avoir un caractère social constructif. Les commentaires aident à l'échange et à maintenir une relation humaine de qualité.
Les commentaires ne respectant pas ces simples règles de bon comportement seront systématiquement effacés.






CONCERTS DANS LA REGION

Jean-paul Giorgetti

Clin d'oeil

Jean-paul Giorgetti

100 ans...

André Raffaelli

CONFINEMENT AU VILLAGE

Noémie Bonnin

CARTE DE DEPLACEMENT

Jean-paul Giorgetti

Inscription à la newsletter