Simu tutti di qualchi locu. Eiu, so di a CANAGHJA

Plan Communal de Sauvegarde


Rédigé le Mercredi 6 Septembre 2017 à 08:57 | Lu 166 fois | 0 commentaire(s)


La presse local du 28 août dernier relatait par une pleine page les PCS (plans communaux de sauvegarde) pour la Haute-Corse.
Qu'est-ce qu'un PCS? en quoi cela nous impacte -t-il? La commune de Campile est-elle dotée de cet outil?

Le PCS est un document, généralement de l'ordre d'une cinquantaine de page, qui doit être rempli et mise en oeuvre par la commune sous la responsabilité du maire.

Pour résumer, ce document a vocation à ordonner méticuleusement et à faciliter le déroulement des actions à mener par les acteurs communaux dans le cas de crise déclenchée par les risques majeurs naturels, technologiques ou sanitaires.

Les objectifs d'un PCS sont pour simplifier divisés en deux parties:
- l'identification des risques et des vulnérabilité
- informer collectivement et mise en moyen des enjeux à protéger.

Ce document n'est pas figé pour autant et une mise à jour régulière s'impose au moins une fois tous les cinq ans.

Revenons aux risques. Ils sont identifiés en fonction de nombreux critères géographiques, économiques, industriels et historiques. Pour notre commune on peut en recenser plusieurs comme: les coulées de boues dues aux fortes précipitations, les tempêtes de vent et les fortes averses de neige bloquant toute circulation sur les axes de circulation, les incendies d'été et pire peut-être ceux d'hiver qui en l'absence de moyen de lutte sont difficiles à éradiquer. Côté technologique les tremblements de terre se sont déjà faits sentir en Corse, même s'ils sont peu fréquents,  on ne peut écarter ce risque. Les risques sanitaires, c'est dire des risques immédiats ou à long terme auquel la santé publique est exposée (exemple la pandémie grippale, la pollution atmosphérique - comme dans un passé récent "Tchernobyl", ).

En résumé aux regards de tous les risques clairement identifiés  il convient de se préparer en toutes circonstances, de prévenir et d'agir en cas de risque et de menaces, de s'informer au mieux et de s'engager pour aider en cas de crise.

Pour mémoire on rappellera les intempéries des 9 février 2017, celle du 24 novembre 2016 pour les plus récentes qui ont été à l'origine des biens des dégâts sur le territoire.

Le PCS est donc un outil plus que nécessaire pour être efficace à la sauvegarde des biens et des personnes au sein d'une communauté.



 




Nouveau commentaire :

Les commentaires sont d'ordre publics. Ils ne doivent en aucun cas porter atteinte aux personnes directement ou indirectement sous peine de poursuites. Ils doivent avoir un caractère social constructif. Les commentaires aident à l'échange et à maintenir une relation humaine de qualité.
Les commentaires ne respectant pas ces simples règles de bon comportement seront systématiquement effacés.







Inscription à la newsletter