Simu tutti di qualchi locu. Eiu, so di a CANAGHJA

CHANTS SACRES et POLYPHONIES A CAMPILE


Rédigé le Vendredi 24 Novembre 2017 à 08:33 | Lu 294 fois | 0 commentaire(s)

STAGE DE CHANT


Du 28 novembre au 01 décembre, Campile accueille en résidence des stagiaires venus de divers horizons pour l'apprentissage de chants sacrés et profanes du répertoire traditionnel de Corse. Animé par Jean-Pierre Giorgetti, cette formation qui avait commencé en 2005 et avait obtenu le label du Centre d'Art Polyphonique de Corse retrouve cette année une nouvelle vitalité.
Découvrir, apprendre, exercer le chant polyphonique et le partager telle sera le cap donné aux amateurs et au-delà se retrouver en harmonie entre le chant et la foi. Un travail quotidien dans lequel chacun puisera pour acquérir et parfaire les sonorités  de la culture sacrée ancestrale et profonde inscrite à jamais dans le monde méditerranéen. Dans l'exécution du chant polyphonique, issue de la tradition orale, tout est affaire d'instinct. La manière d'envoyer le chant, l'impulsion, la hauteur des notes, le rythme, la dynamique la recherche d'équilibre. Tout cela permet d'acquérir une écoute de soi, une écoute de l'autre dans un esprit de grande liberté.

Au-delà de la rencontre à travars chant, c'est aussi pour certains le temps de découvrir une commune de montagne en Castagniccia avec ses lieux, ses maisons et ses habitants.
(...à suivre)

Jean Pierre Giorgetti, originaire de Campile et plus précisément du hameau de Canaghja, est chanteur de formation (siconda & terza), concertiste et enseignant, Il est leader du groupe A Vuciata qu’il a fondé en juin 2001. Il a été très vite attiré par les Polyphonies Corses chant de sa région d’origine. Il crée en 2003 la Scola di Cantu in Paghjella, une école de chants polyphoniques corses dont un des objectifs est l’approfondissement de la connaissance de ces chants parfois complexes. Il est compositeur et arrangeur de chants corses traditionnels.


 




Nouveau commentaire :

Les commentaires sont d'ordre publics. Ils ne doivent en aucun cas porter atteinte aux personnes directement ou indirectement sous peine de poursuites. Ils doivent avoir un caractère social constructif. Les commentaires aident à l'échange et à maintenir une relation humaine de qualité.
Les commentaires ne respectant pas ces simples règles de bon comportement seront systématiquement effacés.