Simu tutti di qualchi locu. Eiu, so di a CANAGHJA

LE CLOCHER de CAMPILE


Rédigé le Jeudi 21 Février 2013 à 20:15 | Lu 452 fois | 0 commentaire(s)


LE CLOCHER de CAMPILE



Au moment de sa construction le clocher de notre église paroissiale n’était pas attenant à l’édifice. C’était un campanile.
Il était un des plus hauts de Corse mais pour un monument appelé à défier le temps, sa vie à lui fût brève.
Sans que l’on sache pourquoi, des lézardes fissurèrent ses flancs et ce qui devait arriver, arriva, il finit par s’écrouler. On en construisit un autre quelques temps après, celui-là même qui depuis un siècle se trouve là où il est.
Sait-on qu’il fût l’objet d’un infamant marché ? Soucieux de récupérer la batterie de cloches qui l’équipaient on proposa à un condamné à mort promis à l’échafaud de lui laisser la vie sauve s’il acceptait de grimper au sommet pour les décrocher.
Il accepta. Hélas, alors qu’encadré de gendarmes il venait de passer le pont de Barchetta, le clocher s’écroula et les cloches avec …
D’après ce qui me fût dit la justice considéra qu’il méritait bien la grâce promise, il échappa donc à la guillotine mais que devint-il ensuite, personne ne le sut jamais.

A.R




Nouveau commentaire :

Les commentaires sont d'ordre publics. Ils ne doivent en aucun cas porter atteinte aux personnes directement ou indirectement sous peine de poursuites. Ils doivent avoir un caractère social constructif. Les commentaires aident à l'échange et à maintenir une relation humaine de qualité.
Les commentaires ne respectant pas ces simples règles de bon comportement seront systématiquement effacés.






SCENE DE RUE

André Raffaelli

mission sur Europa

Jean-paul Giorgetti

Le voyageur clandestin

Jean-paul Giorgetti

TROIS CONTES

Jean-paul Giorgetti

Inscription à la newsletter