Simu tutti di qualchi locu. Eiu, so di a CANAGHJA

RECETTE DES PANETTE ET DES CAMPANILI


Rédigé le Vendredi 4 Août 2017 à 15:29 | Lu 5145 fois | 0 commentaire(s)


panetta sucrée faite par le boulanger de Bisinchi.  photo@jpg
panetta sucrée faite par le boulanger de Bisinchi. photo@jpg
(Panette est le pluriel de panetta, campanili, celui de campanile)

Recette des PANETTE et des CAMPANILI

 Les « panette » et les « campanile » sont des pâtisseries corses du type brioche.

Les panette sont fabriquées et vendues tout au long de l'année. Les campanili le sont surtout à Pâques et servaient, autrefois, aux enfants pour faire la « mérendella ».

 

Pour 1 kg de farine.

 Il faut :
350 Gr de sucre en poudre, 4 œufs entiers, 1 tasse à café d'huile d'arachide, 1 verre de lait ( ou une boite de lait gloria non sucré ), 1 verre à liqueur de pastis, 1 zeste de citron, 6 à 7 Gr de levure de boulanger ou 1 cuiller à café Briochin, une pincée de sel.

 La veille :
Faire le levain en mélangeant, dans un récipient, la levure (ou le briochin) avec un verre de farine et de l'eau de manière à obtenir une pâte mi-molle. Couvrir et laisser reposer la nuit à température ambiante.

 Le lendemain :
Verser la farine dans un récipient, y faire un puits et y incorporer tous les ingrédients en commençant par le levain, bien mélanger. Ajouter une quantité suffisante d'eau tiède pour obtenir une pâte de la consistance d'une pâte à pain. Couvrir d'un linge et laisser reposer à température de la pièce pendant 3 heures minimum.

Fariner un torchon et y déposer des pâtons auxquels on aura donné une forme allongée de 20 cm environ X 9 cm de large et 3 cm d'épaisseur.

Préchauffer le four Th 6 (180°C) et enfourner. Surveiller la fournée et attendre que la croûte ait pris une couleur dorée pour tester avec un couteau si la cuisson est terminée. (NB : on enfonce la lame d'un couteau et si elle sort nette, c'est bon). Pour enlever la farine sur le dessus utiliser un linge légèrement imbibé d'eau sucrée qui donnera, par la même occasion, in joli brillant à la pâte.

 Pour ce qui est des campanili, la composition et la cuisson sont les mêmes que pour les panette, seule la présentation change ;

Il faut prélever une boule de pâte, l'écraser avec la paume de la main pour en faire une galette épaisse du diamètre d'une assiette à dessert, la percer en son milieu pour lui donner la forme d'une roue et y placer sur le dessus, un ou plusieurs œufs tenus par des croisillons de pâte.
Comme pour les panette, suivre la cuisson (v/ci-dessous).

 Cuisson :
La cuisson est à surveiller de près afin que l'extérieur ne brunisse trop vite avant même que l'intérieur ne soit cuit. Il est recommandé de baisser le thermostat 10 mn après l'enfournement.

Panette et campanile rassissent lentement.
On peut les conserver plusieurs jours à l'abri de l'air.

Recette de Toussainte Raffaelli / 9-2005

 

 




Nouveau commentaire :

Les commentaires sont d'ordre publics. Ils ne doivent en aucun cas porter atteinte aux personnes directement ou indirectement sous peine de poursuites. Ils doivent avoir un caractère social constructif. Les commentaires aident à l'échange et à maintenir une relation humaine de qualité.
Les commentaires ne respectant pas ces simples règles de bon comportement seront systématiquement effacés.






LA RECETTE DU BROWNIE AU CITRON

Jean-paul Giorgetti

SOUPE CORSE A LA BASTIAISE

André Raffaelli

Pom...Pom...Pom...Pom

Jean-paul Giorgetti

LES BEIGNETS DU PAUVRE

André Raffaelli

I fritelle suffiate

Jean-paul Giorgetti

Inscription à la newsletter