Simu tutti di qualchi locu. Eiu, so di a CANAGHJA

Recette des MIGLIACCI de Zia SANTA


Rédigé le Samedi 16 Mars 2013 à 22:48 | Lu 4622 fois | 0 commentaire(s)


Recette des MIGLIACCI de Zia SANTA
Pâques approche. La tradition et le fromage frais font qu'arrive aussi le temps des 'migliacci'.
Nous savons tous de quoi il s'agit mais rappelons-le quand même pour les 'non initiés :

Pour en confectionner une quinzaine il faut :

1 Kg de farine
3,5 Kg de fromage frais
6 Œufs
1 litre de lait entier ou 1 grande boite de lait «Gloria» (allongée avec de l’eau)
1 Pincée de sel et de l’eau en QS pour pétrir la pâte. Noter que celle-ci doit avoir une consistance lui permettant de tenir dans la main càd compacte, non coulante mais pas trop dure.

La veille faire un levain soit avec de la levure de boulanger (5 Gr ), soit avec un sachet de Briochin.

Dans un saladier dissoudre cette levure avec 3 verres d’eau tiède. Prélever 2OO gr environ sur le kilo de farine, bien pétrir et couvrir jusqu’au lendemain.

Le jour de la fabrication verser ce contenu dans la bassine où se trouvent les 800 gr de farine.

Battre 3 œufs, y ajouter le lait et l’eau nécessaire ainsi que le sel. Il faut que la pâte ait une consistance moyenne, ni trop dure ni trop molle.

Recouvrir et laisser lever plus de 2 heures à température ambiante.

Prendre 2 Kg de fromage, l’émietter et le mélanger à la pâte.

Laisser encore reposer jusqu’à ce que des bulles apparaissent à la surface.

Dans un saladier battre 3 œufs entiers, couper le fromage qui reste en petits carrés de 5m/m environ de hauteur.

Préparer à l’avance des feuilles de châtaigner c’est à dire attacher ensemble à l’aide de petites piques (genre cure-dents) 3 feuilles dans un sens et 2 dans l’autre qui serviront de support à la préparation. On peut, à la rigueur utiliser du papier sulfurisé beurré mais l’odeur et la saveur de la feuille de châtaigner feront défaut.

Mettre une louchée de pâte sur ces feuilles, l’étaler avec la main et placer 5 à 6 carrés de fromage par dessus puis dorer avec l’œuf battu.

Enfourner et surveiller la cuisson. Il faut que les « migliacci » soient dorés avant de sortir du four.



Nouveau commentaire :

Les commentaires sont d'ordre publics. Ils ne doivent en aucun cas porter atteinte aux personnes directement ou indirectement sous peine de poursuites. Ils doivent avoir un caractère social constructif. Les commentaires aident à l'échange et à maintenir une relation humaine de qualité.
Les commentaires ne respectant pas ces simples règles de bon comportement seront systématiquement effacés.






LA RECETTE DU BROWNIE AU CITRON

Jean-paul Giorgetti

SOUPE CORSE A LA BASTIAISE

André Raffaelli

Pom...Pom...Pom...Pom

Jean-paul Giorgetti

LES BEIGNETS DU PAUVRE

André Raffaelli

I fritelle suffiate

Jean-paul Giorgetti

Inscription à la newsletter